Une lutte commune et coordonnée contre la résistance aux antibiotiques

L’efficacité des antibiotiques ne peut être préservée que si la lutte contre l’antibiorésistance est commune dans les domaines de la santé humaine, de la santé animale, de l’agriculture et de l’environnement. Dans la mesure où les bactéries résistantes peuvent être échangées entre les humains, les animaux et l’environnement, il est absolument indispensable d’adopter des mesures globales et coordonnées. C’est pourquoi les représentants des quatre offices fédéraux que sont l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV), l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) et l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) travaillent en étroite coopération et échangent régulièrement des informations. Ensemble, ils veillent à la mise en œuvre intersectorielle et coordonnée de la Stratégie Antibiorésistance (StAR). Par ailleurs, il s’agit de renforcer la communication entre pays et l’échange des connaissances, car la résistance aux antibiotiques est un problème qui se pose à l’échelle mondiale…En savoir plus

Qu’est-ce qu’un antibiotique ?

Un antibiotique est un médicament qui détruit les bactéries ou inhibe leur croissance. Il s’agit d’un instrument médical majeur dans […]

Un antibiotique est un médicament qui détruit les bactéries ou inhibe leur croissance. Il s’agit d’un instrument médical majeur dans la lutte contre les infections bactériennes chez l’humain et l’animal. Les antibiotiques sont utilisés contre les infections bactériennes telles que la septicémie ou la pneumonie. En présence d’un système immunitaire affaibli, ils peuvent également être prescrits à titre préventif pour lutter contre les infections.

Les modes d’action sur les bactéries diffèrent selon la catégorie d’antibiotiques : certains, par exemple, inhibent la synthèse de leur paroi ou la transmission des informations génétiques lors de leur reproduction.

Cependant, les bactéries peuvent s’habituer aux antibiotiques et devenir « antibiorésistantes », autrement dit, insensibles à l’effet des antibiotiques. Ces médicaments perdent alors leur efficacité.

En savoir plus

Dans quels cas les antibiotiques sont-ils utiles ? Et dans quels cas ne servent-ils à rien ?

Les antibiotiques sont des médicaments soumis à ordonnance qui inhibent la croissance des bactéries ou les détruisent. Ils agissent uniquement […]

Les antibiotiques sont des médicaments soumis à ordonnance qui inhibent la croissance des bactéries ou les détruisent. Ils agissent uniquement sur les bactéries. Ils sont inopérants face aux virus, aux champignons ou aux parasites susceptibles de déclencher certaines maladies chez l’humain ou l’animal. C’est pourquoi il est important de réserver l’usage des antibiotiques aux infections bactériennes.

En savoir plus

Qu’est-ce que la résistance aux antibiotiques ?

La résistance aux antibiotiques signifie que les bactéries deviennent insensibles à l’action des antibiotiques….

La résistance aux antibiotiques signifie que les bactéries deviennent insensibles à l’action des antibiotiques. Les bactéries possèdent la faculté de s’adapter rapidement à leur environnement. Il s’agit là d’un processus naturel. Par conséquent, elles peuvent également s’habituer aux antibiotiques et leur résister. Les antibiotiques perdent alors leur efficacité thérapeutique. Ce mécanisme d’adaptation est renforcé et accéléré par un recours trop fréquent ou erroné aux antibiotiques.

Ce n’est pas l’homme ou l’animal qui devient résistant aux antibiotiques, mais les bactéries. Celles-ci peuvent se reproduire très rapidement et transmettre leur résistance à d’autres bactéries. Étant donné qu’elles sont omniprésentes ou presque, elles se propagent facilement d’un être humain à un autre ou d’un animal à un humain et vice-versa. Or, si des bactéries résistantes provoquent une maladie chez l’humain ou chez l’animal, celle-ci ne pourra pas être traitée dans de bonnes conditions, voire pas du tout. Dans le pire des cas, la maladie pourra entraîner la mort.

En savoir plus

Quelles sont les causes de l’antibiorésistance ? 

L’apparition de résistances est un phénomène naturel qui a existé de tout temps. Les résistances peuvent survenir à la suite d’une modification des gènes bactériens ou par l’assimilation des gènes résistants d’autres bactéries…

L’apparition de résistances est un phénomène naturel qui a existé de tout temps. Les résistances peuvent survenir à la suite d’une modification des gènes bactériens ou par l’assimilation des gènes résistants d’autres bactéries.

En conditions normales, les bactéries résistantes ont davantage de difficultés à s’imposer que les bactéries non résistantes étant donné qu’elles sont moins viables. Le problème est qu’à chaque fois qu’on utilise des antibiotiques, les bactéries résistantes bénéficient d’un avantage supplémentaire pour survivre – et se multiplier – par rapport aux bactéries non résistantes. Voilà comment la consommation accrue d’antibiotiques en médecine humaine et vétérinaire a accéléré la diffusion des résistances.

En savoir plus

Pourquoi les bactéries résistantes posent-elles un problème ?

Les antibiotiques sont l’un des piliers de la médecine moderne…

Les antibiotiques sont l’un des piliers de la médecine moderne. La perte de leur efficacité peut avoir de profondes répercussions pour les humains et les animaux. Le traitement des infections bactériennes causées par des germes résistants durerait beaucoup plus longtemps ou pourrait se révéler impossible dans certains cas. Autrement dit, la multiplication des résistances peut non seulement entraîner des coûts supplémentaires dans la médecine humaine et vétérinaire, mais elle peut aussi compliquer l’évolution des maladies et provoquer des décès. Même les personnes ou les animaux n’ayant jamais absorbé d’antibiotiques de leur vie peuvent être victimes d’une infection par des bactéries résistantes. La nette augmentation de ces résistances, enregistrée à l’échelle mondiale, constitue un phénomène préoccupant.

En savoir plus

Les bactéries ignorent les frontières

De nombreuses bactéries peuvent se propager entre les humains, les animaux et l’environnement, y compris des germes résistants. En d’autres […]

De nombreuses bactéries peuvent se propager entre les humains, les animaux et l’environnement, y compris des germes résistants. En d’autres termes, le problème des bactéries résistantes aux antibiotiques concerne tout le monde – même les personnes ou les animaux qui n’ont jamais reçu de traitement antibiotique.

En savoir plus

La résistance aux antibiotiques concerne les humains, les animaux et l’environnement.

Antibiotika werden bei Menschen und Tieren eingesetzt. Das Problem der Antibiotika­resistenzen muss…

Les antibiotiques sont utilisés chez les humains et les animaux. Par conséquent, il faut aborder le problème de l’antibiorésistance de manière globale, en tenant compte de tous les facteurs susceptibles d’influer sur le développement des résistancesEn savoir plus

En savoir plus